Allergie au pollen à la maison : 9 conseils

Allergie au pollen à la maison

Comment réduire le risque d’allergie au pollen à la maison ?

 

Allergie au pollen et rhinite allergique

Le printemps, c’est la saison des pollens ! L’un des déclencheurs les plus courants des allergies saisonnières… En France, on estime même que 20 % de la population souffre de pollinose. Le fameux « rhume des foins » que provoque alors une allergie au pollen. Chez certaines personnes, les symptômes dépassent carrément ceux de la rhinite et la conjonctivite allergiques, allant jusqu’à l’asthme allergique. C’est donc un problème sérieux !

A l’approche du printemps, nous attendons avec impatience le retour de la belle météo 🌼. L’opportunité de pouvoir enfin passer plus de temps à l’extérieur. Mais pour celles et ceux qui souffrent d’allergie au pollen, l’arrivée du printemps est aussi synonyme d’éternuements, de nez qui coule et d’yeux qui démangent.

Bien qu’il n’y ait pas de remède miracle contre l’allergie au pollen, vous pouvez réduire vos symptômes. Suivez donc ces 9 conseils pour réduire cette allergie à l’intérieur :

 


1. 🪟 Laissez les fenêtres et les portes fermées

Au printemps, la tentation est grande d’ouvrir les fenêtres et les portes pour laisser entrer la chaleur et l’air doux. Mais le souci est que les pollens vont eux aussi entrer… Sans parler des insectes, mais ça c’est une autre histoire.

Ainsi, fermer vos fenêtres et les portes qui s’ouvrent sur l’extérieur reste le meilleur moyen d’empêcher les pollens de pénétrer chez vous. Si vous devez ouvrir une fenêtre, faites-le tôt le matin ou tard le soir, lorsque les niveaux de pollen sont plus faibles.

Mauvaise qualité de l’air intérieur : quels symptômes ?

De plus, vous pouvez également installer des moustiquaires avec un maillage assez fin pour filtrer les pollens. Leur efficacité n’est pas infaillible, mais elles vous épargnera déjà un grand nombre de polluants extérieurs ! De surcroît, elles bloqueront aussi le passage des abeilles, bourdons et autres volants couverts de pollens.

 


2. 🧹 Gardez votre maison propre

Ce n’est pas la partie la plus amusante de cet article… Mais avoir une maison propre vous aidera à limiter les risques d’allergie au pollen. Eh oui, en plus d’adhérer aux habits et aux cheveux, le pollen se dépose sur absolument toutes les surfaces. Meubles, sols, textiles, etc. Une véritable invasion !

Aspirateur robotAinsi, nettoyer régulièrement votre logement peut fortement réduire la quantité de pollen et autres allergènes. Voici donc plusieurs choses à faire :

  • Faites les poussières pour débarrasser les surfaces lisses.
  • Epoussetez aussi tous vos objets décoratifs, cadres, bibelots, etc. Dans l’idéal, il serait même préférable d’épurer au maximum les surfaces car les reliefs des bibelots sont encore plus difficiles à nettoyer.
  • Secouez tous les textiles (coussins, tapis, plaids, couvertures, rideaux…). Si besoin, passez aussi l’aspirateur dessus.
  • Passez l’aspirateur au moins une fois par semaine pour supprimer les pollens qui sont sur le sol, la moquette et les tapis. Utilisez par exemple un aspirateur avec un filtre HEPA retient le pollen, les acariens et d’autres petites particules.
  • Lavez les vitres, car les pollens peuvent aussi s’y accrocher !
  • Changez les draps assez souvent pour éviter l’accumulation d’allergènes dans la literie. Conseil bonus : un lavage à l’eau chaude (30-40 °C) permettra aussi d’éliminer les acariens, d’autres allergènes majeurs.
  • Faites sécher votre linge à l’intérieur plutôt que dehors, pour limiter l’exposition aux pollens. Utiliser un sèche-linge est alors une bonne alternative.
  • Après le séchage à l’air libre, secouez le linge avant de le plier et de le ranger. Ainsi, vous enlèverez le pollen que se sera déposé dessus.

 

💡 Astuce pour faciliter le ménage : l’aspirateur souffleur portable

Pour vous aider dans votre dépoussiérage, nous vous conseillons l’utilisation d’un mini aspirateur souffleur sans fil. Ce petit appareil est très pratique pour souffler la poussière (dont le pollen) dans les petits endroits… Que pour aspirer les saletés par-ci par-là ! En voici une sélection de 3 modèles :

Cecotec Conga Immortal ExtremeSuction : Aspirateur souffleur à main

Cecotec Conga Immortal ExtremeSuction : Aspirateur souffleur à main

Voir sur Amazon

WHATOOK 100000 RPM : Aspirateur et soufflette à air comprimé portable

WHATOOK 100000 RPM : Aspirateur et soufflette à air comprimé portable

Voir sur Amazon

ATEngeus TAD053 : aspirateur souffleur sans fil 11000 PA

ATEngeus TAD053 : aspirateur souffleur sans fil 11000 PA

Voir sur Amazon

 


3. 👚 Changez-vous lorsque vous rentrez chez vous

Sortie au printempsEnsuite, ce deuxième conseil est toujours dans l’idée de ne pas faire entrer de pollen chez vous. Il s’agit de changer de vêtements dès que vous rentrez de l’extérieur. Dans l’idéal, secourez-les bien dehors et faites de même avec vos cheveux, votre sac, etc. En effet, le pollen peut adhérer à vos cheveux, à votre peau et à vos vêtements. Cela, sans même que vous ne le voyiez.

Encore mieux, si vous avez vraiment passé du temps dans l’air empli de pollens : prenez une bonne douche. L’eau chaude peut également vous aider à vous sentir moins congestionné.

De cette façon, l’allergie au pollen aura moins de risque de se déclencher après chaque sortie.

 


4. 🌬️ Aérez correctement pour chasser les responsables de l’allergie au pollen

Fenêtre ouverteCe quatrième conseil est toujours valable lorsqu’on parle de purifier l’air intérieur. Il s’agit tout simplement d’aérer pour renouveler l’air. Mais attention, il faut le faire correctement !

Comme en période de canicule, il faut prendre quelques précautions pour aérer correctement durant la saison des pollens :

  • La première est de n’ouvrir les fenêtres que tôt le matin ou assez tard le soir. Avant que le soleil ne se lève totalement, la fraîcheur et l’humidité résiduelles de la nuit empêchent les pollens de voler dans l’air. Idem, l’air se rafraîchit et devient un peu plus humide après le coucher du soleil.
  • Si vous devez les fenêtres en journée, faites-le sur une très courte période.
  • Et idéalement, juste après l’aération, époussetez les éventuelles surfaces où du pollen aurait pu se déposer. De même, secouez et tapez aussi les coussins et autre textiles – de préférence dehors – avant de fermer la fenêtre.

Votre objectif est clair : de l’air frais à l’intérieur, les pollens à l’extérieur.

Comment assainir une maison ?

 


5. 🧼 Toilettez vos animaux à poils

Brosser son chien pou réduire l'allergie au pollenSi les fauteuils, les cheveux et les manteaux sont de vrais nids à pollens… Le pelage de vos animaux aussi !

Surtout s’ils vont se promener dehors, ils vont rentrer à la maison couverts de pollens et autres allergènes. Même si c’est contraignant, veillez donc à brosser votre chien et/ou votre chat après chaque sortie. C’est d’autant plus important durant les pics de pollens auxquels vous êtes le plus sensible.

Vous voulez connaître les périodes critiques pour chaque département et type de pollen ? Alors, rendez-vous sur le site du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA).

Après un bon brossage, il est également intéressant d’essuyer sa fourrure avec un chiffon humide. Ainsi, vous capterez encore plus de poussière – ce qui inclut des pollens.

Enfin, pendant la saison des pollens, nous vous conseillons de laver votre animal plus régulièrement. Seul un bon bain ou une douche permettra de retirer toutes les saletés. Bien sûr, respectez les besoins et spécificités du pelage et de la peau de votre compagnon à 4 pattes 🐱🐶

 


6. 🍃 Utilisez un purificateur d’air pour diminuer l’allergie au pollen

Afin de compléter tous vos efforts pour garder les pollens hors de votre maison, vous pouvez également compter sur un appareil fort utile.

Nous avons nommé : le purificateur d’air !

Il suffit de le brancher et de régler ses paramètres pour qu’il filtre l’air et en élimine les impuretés. Par elles, il y a évidemment les pollens, mais aussi les autres poussières, les microbes et même les spores de moisissures.

Choisissez alors un purificateur d’air de qualité. C’est-à-dire, avec plusieurs filtres performants et une capacité / puissance correspondant au volume de la pièce à assainir. Selon vos besoins, tenez également compte du bruit, de la présence d’une minuterie ou encore des fonctionnalités connectées (smart). Par exemple, vous aurez des attentes différentes dans une chambre, un petit bureau ou un grand salon.

 

💡 Choisir le bon purificateur d’air

Ci-dessous, une sélection de modèles qui peuvent répondre à des besoins différents :

Levoit Core 400S Smart

Levoit Core 400S Smart (app mobile, Alexa et Google Home) : 400 m3/h, 24-48 dB, minuterie

Voir sur Amazon

Rowenta Intense Pure Air PU4020F0

Rowenta Intense Pure Air : 4 filtres, 22-45 dB, minuterie, démarrage différé

Voir sur Amazon

Philips Series 2000 AC2887/10

Philips Series 2000 : 5 vitesses, 19-55 dB, 333 m3/h, 79 m2

Voir sur Amazon

Pour vous aider à choisir un purificateur d’air pour votre maison, lisez donc notre guide complet :

Choisir un purificateur d’air : quels critères ?

 


7.  💧 Améliorez le taux d’humidité chez vous

Humidité qui favorise l'allergie au pollenEnsuite, attention au taux d’humidité dans votre logement ! En effet :

  • L’humidité peut favoriser voire aggraver les symptômes de l’allergie au pollen. Notamment à cause de la présence de spores de moisissure dans l’air intérieur. Ainsi, un déshumidificateur peut être utile si l’air est trop humide chez vous. En conservant une hygrométrie correcte, vous réduisez ainsi les risques d’aggravation par ce biais.
  • A l’inverse, un air trop sec va aussi aider les pollens à se disperser dans l’atmosphère de votre maison. De plus, la sécheresse ambiante risque également d’accentuer la rhinite allergique en asséchant les muqueuses.

D’accord, mais quel est donc le bon taux ? Pour un air confortable, agréable et sain dans une maison, on visera entre 40 et 60 % d’humidité.

 

💡 Contrôler et ajuster l’hygrométrie

En fonction de l’hygrométrie de votre domicile, vous pourrez alors utiliser soit un humidificateur, soit un déshumidificateur.

Et ayez aussi un hygromètre précis dans chaque pièce. Ainsi, vous contrôlerez en permanence le taux d’humidité et serez en mesure de l’ajuster au besoin.

 

Hygromètre digital ThermPro

Hygromètre digital ThermPro

Voir sur Amazon

Humidificateur d'air Babymoov (automatique ou manuel)

Humidificateur d’air Babymoov (automatique ou manuel)

Voir sur Amazon

Déshumidificateur d'air électrique CONOPU

Déshumidificateur d’air électrique CONOPU

Voir sur Amazon

 


8. 🧱 Optez pour un revêtement de sol lisse et dur

Cet avant dernier conseil est peut-être le plus compliqué à mettre en place. Pourtant, il va grandement améliorer votre situation si vous souffrez d’une allergie au pollen ! Il consiste à supprimer autant que possible tous les textiles au niveau du sol.

Pour quelle raison ?

Tout simplement parce que la moquette, les tapis et autres fibres retiennent énormément la poussière. Et donc le pollen. Résultat : même si vous passez l’aspirateur tous les jours, laver vos animaux régulièrement et aérez avec parcimonie… Vos sols en textile vont quand même retenir les pollens.

Sol lisse et dur

Sol lisse et dur : carrelage, parquet, vinyle

Afin d’éviter cette accumulation, enlevez donc la moquette et optez pour un revêtement de sol dur et lisse. Parquet, carrelage, vinyle, linoléum, pierre, marbre… Les choix sont nombreux, tant au niveau du matériau que du rendu et des propriétés. De même, limitez les tapis autant que faire se peut.

En plus, vous réduirez aussi la prolifération d’acariens et profiterez d’un sol bien plus facile à nettoyer ! Vous avez donc tout à y gagner.

Vous craignez que votre sol soit trop froid sans moquette ni tapis ?

  • Optez pour un revêtement chaleureux, comme le bois ou le lino.
  • Placez une sous-couche isolante sous le revêtement de sol.
  • Posez un revêtement avec couche isolante intégrée. On trouve par exemple des dalles en vinyle avec isolation. thermique et même phonique.
  • Installez un chauffage au sol, si vous en avez les moyens techniques et financiers. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de renoncer à l’élégance et à la praticité du carrelage.
  • Sélectionnez un revêtement chaleureux qui imite le style d’un sol en pierre ou en carrelage. Le rendu peut réellement être bluffant !

 


9. ⚕️ Installez un filtre anti-pollen dans votre système CVC

Filtre HEPA

Enfin, cette recommandation ne vous concernera que si votre domicile a un système CVC. Pour info, on parle de chauffage, ventilation et climatisation (ou HVAC en anglais).

Dans ce cas, installez un filtre anti-pollen de haute qualité dans le système (par exemple, un filtre HEPA 13 voire 14). Il capturera alors les particules qui polluent l’air intérieur, incluant les allergènes comme le pollen. Selon votre installation, il faudra placer ce filtre à un endroit spécifique du système ou en prévoir un dans chaque unité.

Ainsi, pendant les pics de pollen, vous pourrez même profiter d’un air filtré, à la fois frais et sain, sans ouvrir les fenêtres pour aérer.

 


Allergie au pollen à la maison : des bonnes pratiques durables

Allergie au pollen de fleur au printempsGérer une allergie au pollen est un processus continu. Il ne suffit pas de prendre des antihistaminiques et d’éviter les promenades dans les champs. Il faut aussi mettre en place des bonnes habitudes au quotidien pour limiter les symptômes.

Cet article vous a donné plein d’astuces pour réduire l’accumulation de pollens chez vous, de façon efficace et durable. Nous espérons qu’ils vous aideront à soulager votre allergie au pollen, et à profiter pleinement de la saison printanière !