Qualité de l’air intérieur : pourquoi est-ce si important ?

Qualité de l'air intérieur

Pourquoi la qualité de votre air intérieur est-elle importante ?

La qualité de l’air intérieur (QAI) est une thématique centrale en matière de santé et de bien-être. Nous avons tendance à passer une grande partie de notre temps à l’intérieur. Un air respirable exempt de polluants dangereux pour la santé peut alors conduire à une meilleure qualité de vie. Cela réduit aussi les risques de maladies respiratoires et de diverses maladies chroniques. Pour des raisons de santé et de protection, vous avez alors intérêt à contrôler la QAI de votre logement, et surtout de l’améliorer si besoin. Dans cet article, découvrez pourquoi la qualité de l’air intérieur est importante :

 


Surveillez la qualité de l’air intérieur

Thermomètre hygromètre

Thermomètre hygromètre

Comme pour les autres risques sanitaires environnementaux, on peut surveiller la QAI de manière fiable. Cela permet alors d’évaluer le risque existant et d’améliorer la qualité de l’air. Pour cela, il existe par exemple des moniteurs de qualité de l’air qui détectent les moisissures et autres polluants environnementaux (dioxyde d’azote, CO2, monoxyde de carbone, etc.).

Notez que la plupart de ces polluants dangereux pour la santé sont très volatils et surtout invisibles à l’œil nu. D’où l’importance d’utiliser de bons outils.

Il y a aussi des signes que vous pouvez repérer vous-même, et qui révèlent la présence de polluants nocifs. Voici quelques signes qui devraient vous alerter chez vous : une odeur de moisi ou d’humidité, des traces d’humidité au plafond, la présence de taches noires dans des endroits humides, etc.

Ces signes sont des indications, mais ne vous permettent pas de connaître précisément la source du problème. Utiliser un moniteur connecté est alors une bonne solution.

 

Moniteur simple Therm La Mode
(température, humidité, CO2)

Moniteur Therm La Mode

Voir sur Amazon

Moniteur connecté Eve Room
(température, humidité, COV nocifs) 

Moniteur Eve Room

Voir sur Amazon

Moniteur connecté Netatmo
(température, humidité, CO2, bruit)

Moniteur Netatmo

Voir sur Amazon

 


Problèmes de santé liés à la pollution de l’air

On sait que la qualité de l’air a des impacts directs et indirects sur la santé. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) explique d’ailleurs que c’est un facteur d’aggravation important chez les personnes souffrant d’asthme, de maladies pulmonaires ou cardiaques, ainsi que chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

De plus, à l’échelle de la société, une mauvaise QAI entraîne de lourdes dépenses médicales (que l’on pourrait éviter), et même des décès prématurés.

En améliorant la qualité de l’air intérieur, il est possible prévenir l’apparition de certaines maladies, comme l’asthme et les allergies respiratoires. En plus d’améliorer la santé (individuelle et publique), éliminer les polluants nocifs est également bénéfique pour l’environnement.

 

Nez et gorge irrités

Nez et gorge irrités

En pratique, une mauvaise QAI peut causer et/ou aggraver les problèmes de santé suivants :

  • Maladies respiratoires
  • Complications de l’asthme
  • Maladies de la gorge et du nez (gorge irritée, syndrome du nez sec…)
  • Complications des maladies pulmonaires et cardiaques
  • Toux
  • Réactions allergiques modérées à sévères (moisissures, mildiou)
  • Empoisonnement au monoxyde de carbone
  • Maux de tête
  • Cancer
  • Fatigue
  • Maladies de la peau (irritations, démangeaisons, plaques, urticaire, eczéma…)

 

Cette liste n’est pas exhaustive. Elle ne donne donc pas forcément une vue d’ensemble des risques potentiels pour la santé liés à une mauvaise qualité de l’air. Même une exposition à court terme peut entraîner des maladies. Tandis qu’une exposition à long terme peut causer de graves complications. Toute exposition peut être dangereuse et exacerber des conditions préexistantes ou créer de nouveaux problèmes de santé.

 


Polluants environnementaux courants

D’accord, la qualité de l’air intérieur est super importante. Mais quels sont les polluants à surveiller de près ? En réalité, les maisons, les bureaux et tous les espaces intérieurs contiennent de nombreux polluants courants.

Moisissures sur un mur

Moisissures sur un mur

En voici donc une liste indicative :

  • le dioxyde d’azote.
  • les composés organiques volatils (COV).
  • le radon, un gaz noble radioactif à la fois incolore et inodore.
  • la moisissure.
  • le mildiou (des pseudo-champignons).
  • le tabagisme passif.
  • les particules de plomb.
  • l’amiante ou autres matériaux de construction.

 

🕵️ Où se cachent-ils ?

Ces polluants sont potentiellement partout et ont diverses sources. Certains peuvent être organiques ou d’origine humaine. Les meubles peuvent aussi contenir des moisissures et des champignons. Et lorsqu’ils sont neufs, les produits chimiques des usines sont souvent toxiques. Les bougies et les diffuseurs de parfum d’intérieur de piètre qualité sont également nocifs.

Tandis que les appareils ayant une faible performance énergétique peuvent dégager de la fumée et des polluants chimiques dans la maison. Dans les régions humides, les moisissures se cachent souvent dans les greniers ou les sous-sols. Le piège, c’est que les odeurs de moisi, la condensation et les autres signes de polluants liés à l’humidité ne sont pas aussi visibles.

Tabagisme passif

Tabagisme passif

Quant à lui, le tabagisme passif a un impact négatif important sur la QAI. C’est d’ailleurs pour cela que les gouvernements fournissent tant d’efforts pour limiter la consommation de tabac, notamment dans les lieux publics fermés.

Et, toujours dans un souci de santé et de bien-être, on favorise les véhicules économes en énergie et les transports en commun qui réduisent l’inhalation de fumée et de gaz d’échappement. Ces polluants ne sont certes pas rejetés directement chez vous, mais ils entrent par la fenêtre dès que vous aérez !

 


Détecteur de fumée X-Sense

Détecteur de fumée X-Sense

Voir sur Amazon

Prenez soin de vous en améliorant la qualité de l’air intérieur chez vous

En résumé, surveillez bien votre QAI et apprenez à l’améliorer dans votre maison. Cela vous aidera à éviter les problèmes de santé, l’inconfort ou les complications graves à l’avenir. La qualité de l’air intérieur est une mesure importante à comprendre et à suivre pour votre santé et celle de votre foyer.

Un simple détecteur de monoxyde de carbone et de radon peut faire la différence pour votre santé à court et à long terme. Et si vous voulez une solution plus complète, envisagez un moniteur de qualité de l’air tout intégré et connecté à votre smartphone. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

 

🔎 Enfin, pour en savoir plus sur la qualité de l’air intérieur, jetez un oeil à cette évaluation du CSRSE (Comité Scientifique des Risques Sanitaires et Environnementaux de la Commission Européenne).